Le Bambou au Bosque de Paz

« Bambou » est le nom donné à plus de deux milles espèces d’une graminée géante qui existe partout dans le monde.  

La plus grande quantité de forêts de bambous se situe en Chine, au Japon et dans les Est et Sud - Est de l’Asie. Il est également présent dans le Nord de l’Australie, en Inde, dans la zone Subsaharienne de l’Afrique et dans les régions tropicales d’Amérique.

Une des principales différences entre le bois classique et le bambou se situe dans son cycle de croissance.

ImageImage 

 

Significations du bambou :

Depuis des siècles et jusqu’à nos jours, le bambou a été et est utilisé par les êtres humains comme une source d’alimentation et comme un matériel de construction, surtout en Asie et en Amérique du Sud tropicale. 

En Asie, le bambou relève aussi d’une valeur culturelle symbolique très importante. En Chine, il représente la longévité et est souvent présent dans les jardins des temples bouddhistes. Au Japon, dans la religion Shinto, les bois de bambous sont considérés comme des sanctuaires et possèdent la faculté de chasser les mauvais esprits.

Dans cette partie du monde, le bambou est un aliment de base : les jeunes pousses de certaines de ses variétés forment une partie de la diète quotidienne de millions de personnes.

 ImageImage

Le cycle de croissance du bambou :

Le bambou n’appartient pas à la famille des arbres, c’est un type d’herbe géante. C’est pour cela que son cycle de croissance est beaucoup plus rapide que celui des arbres traditionnels. Ces derniers peuvent mettre des centaines d'années pour se former alors que le bambou peut produire des tiges de 25 à 30 mètres dans une période de 3 à 8 ans.

Certaines plantes de bambou peuvent atteindre leur diamètre et leur grandeur maximale en l’espace de trois à quatre mois.

Cycle de reproduction :

Lorsqu’une tige de bambou meurt et tombe, elle est automatiquement remplacée par une nouvelle pousse. Chaque tige qui naît consécutivement au sein du système radiculaire de la plante sera plus épaisse et plus grande que la précédente.

Il suffit d’un seul cycle de croissance pour que le bambou arrive à son potentiel maximum, à maturité.

La variété sud-américaine du bambou en Équateur : la Caña Guadúa

ImageLa variété de bambou la plus connue en Amérique Latine est la Caña Guadúa (de son nom scientifique, Guadua Augustifolia).  

C’est une des seize espèces les plus recommandées par l’INBAR (le Réseau International du Bambou et du Rotin) pour la construction. Malheureusement, la tendance moderniste actuelle qui tend à considérer les éléments de la nature comme inférieurs sous estime la grande capacité du bambou et de la Caña Guadúa.

Presque partout en Équateur, les guaduales (zones où pousse la Guadúa) ont été détruites au profit des zones agricoles et d’élevage.

Le bambou est une excellente alternative économique et écologique à l’utilisation du bois traditionnel. En effet, sous l’effet de la déforestation, les prix des bois de type traditionnel augmenteront fortement dans les prochaines années.

Le bambou est une plante rapide dont les premières tiges peuvent se cueillir après seulement huit ans de croissance.

Utilisations et rôles du bambou :

Image Le bambou peut être utilisé dans la construction de maisons, de meubles, d’échafaudages, de piliers, d’articles utilitaires de cuisine, et dans la production de nattes, corbeilles, et paniers, lamés, panneaux, planchettes, sols etc. 

Le bambou est aussi un acteur fondamental au service de l’environnement… Sa présence protège les sources d’eau (reforestation de zones hydrographiques) et offre une barrière contre l’érosion et les éboulements de sols grâce à la fixation ou ancrage de ses racines.

Les variétés de bambous plantées au Bosque de Paz :

Bambusa vulgaris (bambou chinois jaune-vert)

Phyllostachys pubescens (bambou « moso » de Chine)

Dendrocalamus asper (bambou géant)

Phyllostachys nigra

Dendrocalamus latiflorus

Phyllostachys aurea

 

Dendrocalamus longispiculata

Guadua angustifolia (variétés avec et sans épines)

Dendrocalamus oldhamii

Guadua angustifolia bicolor

Bambusa tulda (bambou de l’Inde)

 

Guadua aculeata

Bambusa ventricosa

 

  Image

  Le projet de Bosque de Paz : 

  Depuis 1997, au Bosque de Paz, une grande quantité de bambous de différentes espèces ont été plantées sur les rives de la rivière Guallupe. Il est prévu de planter dix nouvelles espèces dans les prochaines années dans le but de former un bois dense pour 2014. 

Le jardin botanique, "Parque Bambú" et sa collection de bambous sont ouverts au public.

---